Brevet de technicien supérieur (BTS) : inscriptions et résultats

BTS - Inscriptions session 2023

Le registre des inscriptions au Brevet de Technicien Supérieur est ouvert du 19 octobre 2022, 10h00 au 21 novembre 2022.

Les candidats inscrits dans un établissement public ou privé doivent s'inscrire par le bais de celui-ci.

Les candidats de l'enseignement à distance, individuels ou en expérience professionnelle 1 an doivent s'inscrire sur le site de l'application Cyclades (accès ci-dessous).

Avant de procéder à l'inscription, chaque candidat doit lire attentivement le guide d'inscription ci-dessous expliquant les différentes étapes à suivre.

Important : bénéfices des notes

La règle de gestion des bénéfices de notes demandés par les candidats au moment de leur inscription évolue à partir de la session 2023, tout en préservant la situation des candidats qui ont pu être autorisés, antérieurement, à conserver des bénéfices de notes sur des épreuves non unités comportant des sous-épreuves. Selon la situation des candidats, ces règles de gestion ont un impact sur le choix possible des épreuves de contrôle.

Les candidats qui se sont inscrits pour la première fois à la session 2022 et les nouveaux inscrits à partir de la session 2023

Ces candidats ne peuvent conserver que les notes supérieures ou égales à 10 sur 20 obtenues à des épreuves ou sous-épreuves correspondant à des unités du diplôme. Ils ne peuvent pas demander le bénéfice de notes positionnées sur une épreuve « maîtresse » non unité comportant des sous-épreuves unités.

Cette solution est conforme à la réglementation. En effet, l’article D. 643-23 du code de l’éducation prévoit que les candidats ajournés, ayant présenté l'examen sous la forme globale, conservent, à leur demande et dans les conditions précisées à l'article D. 643-15, le bénéfice des notes obtenues lorsqu'elles sont supérieures ou égales à 10 sur 20 et présentent alors l'ensemble des unités non détenues. Il en va de même des candidats ayant opté pour la forme progressive en vue des sessions ultérieures. Or, l’article D. 643-15 dispose que l'obtention d'une note supérieure ou égale à 10 sur 20 à une épreuve de l'examen donne lieu à la délivrance d'une ou plusieurs unités. Les notes et unités correspondantes sont valables cinq ans à compter de leur date d'obtention. Les candidats qui, au terme du calcul de la moyenne conditionnant la délivrance du diplôme, échouent à l'examen et les candidats ayant choisi la forme progressive de l'examen dans les conditions prévues à l'article D. 643-14 qui n'obtiennent pas cette moyenne reçoivent une attestation reconnaissant l'acquisition des blocs de compétences correspondant aux unités auxquelles ils ont obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ».

Exemple : Un candidat qui a obtenu à la session 2022, une note supérieure ou égale à 10 sur 20 à l’épreuve non unité E3 « Mathématiques - Sciences physiques et chimiques appliquées » ne pourra pas positionner un bénéfice sur cette épreuve E3. S’il a obtenu la note de 14 sur la sous-épreuve E31 et 9 sur la E32, il pourra conserver la note de 14 positionnée sur E31 correspondant à l’unité U31 et il devra repasser E32.

Impact sur le choix des épreuves de contrôle

Le candidat bénéficiaire peut choisir des épreuves de contrôle correspondant aux épreuves pour lesquelles il a choisi le bénéfice de notes s’il accède au rattrapage. La note de l’épreuve de contrôle sera substituée à la note initiale si elle est plus favorable. A la session suivante (2024 et au-delà), le cas échéant, le candidat devra choisir à nouveau s’il souhaite conserver le bénéfice de cette note, sachant qu’à l’inverse, la renonciation à un bénéfice de notes est définitive.

Les candidats qui étaient déjà inscrits à l’une des sessions 2018, 2019, 2020, 2021 

Cas des notes supérieures ou égales à 10/20 obtenues à la session 2022

Les candidats peuvent conserver le bénéfice des notes positionnées sur des épreuves maîtresses (épreuves comportant des sous-épreuves) qui ne correspondent pas à une unité du diplôme.

Ces candidats ont pu déjà profiter de cette mesure à la session 2022. Aussi, pour ne pas pénaliser ceux qui ont eu au moins une note inférieure à 10 aux sous-épreuves, ils sont autorisés à conserver les bénéfices de notes sur ces épreuves maîtresses non unités pour la session 2023 et jusqu’au terme des cinq années de validité des notes obtenues aux sessions antérieures.

Exemple : un candidat qui a obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 à la session 2021 pour l’épreuve maîtresse non unité E3 « Mathématiques - Sciences physiques et chimiques appliquées » (année N) pourra conserver le bénéfice de cette note jusqu’à la session 2026 incluse (N+5). Cette note est le résultat de la moyenne coefficientée des deux notes des sous-épreuves unités E31 mathématiques et E32 physique et chimie.

Impact sur le choix des épreuves de contrôle

Le candidat bénéficiaire d’une épreuve maîtresse non unité ne pourra pas choisir les épreuves de contrôle correspondant à ces épreuve ou sous-épreuves. En effet, la substitution, le cas échéant, de la note de rattrapage à celle bénéficiaire ne peut se faire faute d’unité de rattachement de l’épreuve maîtresse de même que sa substitution aux notes obtenues aux sous-épreuves à cause de l’écrasement à l’inscription de celles-ci.

Cas des notes supérieures ou égales à 10/20 obtenues à compter de la session 2022

Les candidats peuvent demander à en conserver le bénéfice uniquement pour les épreuves ou sous-épreuves qui correspondent à une unité du diplôme, de la même manière que les candidats qui se sont inscrits pour la première fois en 2022.

Accédez à la plateforme d'inscription Cyclades

Référentiels d'examens

Consultez les référentiels de chaque spécialité de BTS

La formation professionnelle sur education.gouv.fr

Mise à jour : octobre 2022