Les cordées de la réussite dans l'académie de Poitiers

Les Cordées de la réussite sont un dispositif national qui vise à faire de l'accompagnement à l'orientation un réel levier d'égalité des chances.

Actualités des cordées de la réussite

Mettre à jour : janvier 2021

La première semaine des cordées de la réussite se déroule du 18 au 22 janvier 2021 dans toute la région académique Nouvelle-Aquitaine

Logo France relance

Les nouvelles "cordées de la réussite" visent à être, de l'accompagnement à l'orientation, un réel levier d'égalité des chances.
Grâce au Plan de relance, le nombre d'élèves accompagnés sera plus que doublé pour atteindre un total de 200.000 élèves sur tout le territoire dès l'année scolaire 2020/2021.

Les nouvelles cordées de la réussite bénéficient d'une dotation de 10 M€ dans le cadre du Plan France relance du Gouvernement afin d'accompagner la montée en charge du dispositif.

Un dispositif national d'égalité des chances

Le but des Cordées de la réussite est de lutter contre l'autocensure des élèves par un accompagnement continu dès la classe de 4e, jusqu'au baccalauréat et au-delà.

Un établissement encordé et des établissements têtes de cordée mettent en place des actions pour  donner à chaque élève les moyens de sa réussite dans l'élaboration de son projet d'orientation, quel que soit le parcours envisagé, poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou insertion professionnelle.Une "Cordée de la réussite" repose sur le partenariat entre :

  • une "tête de cordée" qui peut être un établissement d'enseignement supérieur : grandes écoles, universités ou des lycées comportant une  CPGE   ou une STS (Section de Technicien Supérieur)
  • et des établissements dits "encordés" : collèges et lycées de la voie générale, technologique ou professionnelle qui relèvent plus particulièrement des réseaux d'éducation prioritaire, des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou de zones rurales éloignées des métropoles.

Ce partenariat se traduit par un ensemble d'actions d'accompagnement mises en œuvre dans le collège ou le lycée "encordé" en faveur des élèves volontaires. Il ne se résume pas à une seule mise en relation entre un élève et un étudiant mais se concrétise par un programme d'accompagnement global conçu conjointement entre la tête de cordée et les établissements "encordés", avec le soutien des autorités académiques. Les modes d'accompagnement proposés aident l'élève à construire son propre parcours de réussite du collège au lycée et du lycée vers la poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou vers l'insertion professionnelle.

Le suivi des élèves concernés repose sur des actions individuelles de tutorat et d'ouverture culturelle (visites de musées ou d'institutions publiques, conférences, etc.). Pour que les cordées de la réussite soient un véritable soutien à l'orientation choisie, il s'agit de donner aux élèves l'expérience de la mobilité par la découverte de lieux et de secteurs professionnels différents de leur environnement familier ou, le cas échéant, par le recours à l'offre des internats du XXIe siècle. Des actions liées à la découverte des métiers veilleront à faire évoluer la représentation de telle filière ou profession chez les élèves et en particulier à lutter contre les stéréotypes de genre.

À la rentrée 2020, "cordées de la réussite" et "parcours d'excellence" fusionnent en un seul dispositif sous l'appellation de "cordées de la réussite". 

Les cordées de la réussite dans l'académie de Poitiers

Dans l'académie de Poitiers, 15 cordées concernent en 2020-2021 44 collèges, 31 lycées et 2069 élèves. 

Réussir en aéronautique, pourquoi pas moi ? (Nouvelle-Aquitaine)

  • Tête de cordée : Campus de métiers et des qualifications Aéronautique (Nouvelle Aquitaine)
  • Encordés : 50 élèves issus des collèges Jean Rostand (Thouars), Pierre Loti (Rochefort), La Fayette (Rochefort), de la cité scolaire Jean Moulin (Thouars) et du LPO Marcel Dassault (Rochefort)

Le projet est centré sur la technologie et les sciences, il vise à faire travailler en équipe des élèves de collèges et de lycée avec l'appui et le soutien d'étudiants du supérieur et en partenariat avec les différents acteurs impliqués : IUT de Poitiers-Châtellerault-Niort, ENSMA avec la découverte des lieux d'enseignement du supérieur, des échanges avec des étudiants et des enseignants, des immersions en cours et TP, etc.

Cordée Terroir et Gastronomie (Nouvelle-Aquitaine)

  • Tête de cordée : Campus des métiers et des qualifications Terroir et Gastronomie (Nouvelle Aquitaine)
  • Encordés : 52 élèves issus des collèges Jules Vernes (Buxerolles), Jean Moulin (Poitiers) et Georges David (Mirebeau), et des lycées Kyoto (Poitiers), Marc Godrie (Loudun) et des Terres rouges (Civray)

Cette cordée, en permettant à chaque groupe d'être parrainé par un professionnel des secteurs des métiers de bouche ou de la production, vise à préparer et accompagner l'élève dans les voies de l'autonomie et la construction de son parcours de formation. Il s'agit de donner aux élèves l'expérience de la mobilité en leur faisant découvrir des lieux et des secteurs professionnels différents de leur environnement familier : visite de différents établissements, lieux de restauration, hôtels, producteurs agricoles, etc. Cela permet aussi à l'élève de découvrir le monde économique et professionnel pour éclairer ses choix d'orientation.

Objectif : enseignement supérieur (86)

  • Tête de cordée : LPO Nelson Mandela (Poitiers)
  • Encordés : 154 élèves issus des collèges Henri IV (Poitiers) et Georges David (Mirebeau), et des lycées Victor Hugo et Nelson Mandela (Poitiers) 

Avec la mise en place de tutorats, de visites d'établissements et de conférences, la cordée vise à faciliter l'accès à l'enseignement supérieur aux jeunes issus de milieu modeste et de leur présenter les baccalauréats technologiques méconnus (STI2D - STL) et des perspectives de poursuite d'étude.

Projet de sciences (86 et 79)

  • Tête de cordée : IUT de Poitiers - Châtellerault – Niort
  • Encordés : 135 élèves issus des collèges Georges Sand (Châtellerault), Pierre de Ronsard (Poitiers), Maurice Bedel (Saint Gervais les trois clochers) et Jules Verne (Buxerolles), et des lycées Édouard Branly (Châtellerault) et Aliénor d'Aquitaine (Poitiers).

Le projet s'organise autour de 3 axes : 

  • "Une orientation, pour quoi faire ?" : avec la découverte d'établissements de formation, d'entreprises et de métiers dans l'entreprise
  • "Pourquoi pas moi ?" : pour encourager les jeunes issus de milieux modestes à poursuivre des études supérieures dans les filières scientifiques
  • "Formations supérieures, à quoi ça sert ?" : pour augmenter l'attractivité de l'enseignement supérieur en participant à des projets menés à l'IUT

Une chance de réussite (79)

  • Tête de cordée :  Lycée de La Venise Verte (Niort)
  • Encordés : 70 élèves issu des collèges Jean Zay (Niort), Pierre et Marie Curie (Niort), René Caillié (Mauzé sur le Mignon), et des lycées Merleau-Ponty (Rochefort), Fénelon (La Rochelle), Pierre Doriole (La Rochelle), Thomas Jean Main (Niort), Jean-François Cail (Chef-Boutonne) et les Grippeaux (Parthenay).

La cordée met en place des actions qui visent à lever les obstacles psychologiques ou culturels en créant un lien entre l'enseignement scolaire et l'enseignement supérieur. Elle souhaite montrer que des voies déjà̀ empruntées avec succès peuvent l'être plus fréquemment encore par les élèves des générations suivantes. En faisant changer le regard que les élèves ont de l'enseignement supérieur, leur poursuite d'études en est facilitée, et donc indirectement leur ascension sociale. Elle prévoit la découverte des métiers d'arts, du commerce et du management avec des visites d'entreprise, des conférences et, grâce aux partenaires Excelia La Rochelle TBS, INSEEC Bordeaux, Kedge, Audencia Nantes, des découvertes de formations.

Une cordée à Jean Moulin : Thouars pour la réussite et l'excellence (79)

  • Tête de cordée : Cité scolaire Jean Moulin (Thouars)
  • Encordés : 451 élèves des collèges Molière (Bouillé Loretz), Marie de la Tour d'Auvergne (Thouars), Jean Rostand (Thouars), Voltaire (Airvault), François Villon (Saint Varent), Blaise Pascal (Argentonnais), Georges Clémenceau (Cerizay), et du lycée Jean Moulin (Thouars) 

Cette cordée a pour ambition de favoriser l'ouverture culturelle des élèves, de mieux faire connaître les formations et filières du lycée du secteur et d'améliorer la réussite des lycéens de la cité scolaire dans l'enseignement supérieur. Cela se traduit par la découverte des plateaux techniques, des formations technologiques et des formations professionnelles de l'établissement tête de cordée, la présentation des sections sportives et des sections européennes du lycée, des sections de bac technologique et des spécialités de 1ère générale, la visite des établissements d'enseignement supérieur (université, école de commerce et classe préparatoire), le tutorat entre pairs, etc.

Ambition scientifique (79)

  • Tête de cordée : Lycée Maurice Genevoix (Bressuire)
  • Encordés : 382 élèves des collèges Supervielle (Bressuire) et Georges Clémenceau (Cerizay), et des lycées Maurice Genevoix (Bressuire) et des Sicaudières (Bressuire) 

Le projet "Ambition scientifique" a pour but d'effacer ou lever les appréhensions des élèves pour ces matières et de développer leur ambition en leur faisant découvrir la multitude des parcours et les offres d'orientations professionnelles possibles tant dans le bocage bressuirais qu'au-delà. Il porte principalement sur les mathématiques, afin de leur montrer que cet enseignement est à leur portée tant chez les filles que chez les garçons ; et sur les matières expérimentales (SVT, physique-Chimie et technologie).

Tous capables (17)

  • Tête de cordée : Lycée général et technologique Léonce Vieljeux (La Rochelle)
  • Encordés : 135 élèves des collèges Pierre-Mendès France (La Rochelle), Fabre d'Eglantine (La Rochelle), Albert Camus (La Rochelle), Jean Monnet (Courçon) et Maurice Calmel (Marans), et des lycées rochelais Léonce Vieljeux, Jean Dautet, René Josué Valin, Saint-Exupéry et Pierre Doriole.

Cette cordée porte en 2020-2021 sur les "Nouvelles Technologies et Technologies du futur". Elle vise à offrir à chaque élève les mêmes chances de parcours scolaire quelles qu'en soient les origines sociales ou territoriales, en se rencontrant entre pairs, en découvrant le fonctionnement des établissements, en se donnant envie de réussir et en croyant en ses capacités. Il s'agit de les faire échanger avec des étudiants de l'enseignement supérieur issus de la voie professionnelle et en réussite dans leur parcours, de leur faire visiter l'université de la Rochelle, des entreprises du secteur informatique, de leur montrer les technologies du futur exposées au Futuroscope de Poitiers, etc. 

Solidaires pour réussir (17)

  • Tête de cordée : lycée Merleau Ponty (Rochefort)
  • Encordés : 80 élèves des collèges Grimeaux (Rochefort), Lafayette (Rochefort), Pierre Loti (Rochefort), Jean Monnet (Saint Agnant), Joliot Curie (Tonnay Charente), et du lycée Merleau Ponty (Rochefort)

Cette cordée vise à développer le tutorat pour préparer l'élève dans la construction de son parcours de formation, de lui permettre à l'élève de gagner en autonomie et en maturité. Elle propose des activités d'ouverture sociale, culturelle, artistique, sportive et citoyenne, la visite et des immersions en dans des établissements de l'enseignement supérieur, des actions de découvertes des métiers, etc.

De l'ambition au service de l'éloquence (17)

  • Tête de cordée : lycée Pierre Doriole (La Rochelle)
  • Encordés : 62 élèves des collèges Fabre d'Églantine (la Rochelle), Pierre Mendès France (La Rochelle), Jean Monnet (Courçon) et Maurice Calmel (Marans), et du lycée Pierre Doriole (La Rochelle)

La cordée vise à donner à des élèves de milieux modestes le goût de l'effort et de l'ambition en apportant une ouverture culturelle et professionnelle, en développant la culture générale afin d'envisager une poursuite d'études. Le travail sur l'estime de soi est particulièrement investi à travers des activités comme l'escalade et le théâtre, les percussions, la danse, le dessin, voyage culturel. Des sorties et des visites d'entreprise sont également proposées, ainsi qu'un tutorat entre anciens élèves et élèves entrants.  

Du collège à Sciences Po Bordeaux (16)

  • Tête de cordée : Sciences Po Bordeaux (33)
  • Encordés : 104 élèves des collèges Claudie Haignère (Rouillac), Noël-Noël (Confolens) et Théodore Rancy (Chalais), et des lycées Charles Coulomb (Angoulême), Émile Roux (Confolens) et Élie Vinet (Barbezieux)

Le programme de cette cordée, expérimental et concentré en 2020-2021 sur des établissements en zones rurales isolées, vise à démocratiser l'accès aux grandes écoles telles que Sciences Po Bordeaux. Le dispositif a trois objectifs clefs : faire connaître l'existence des grandes écoles (conditions d'accès, formation et vie étudiante, débouchés), donner confiance dans les capacités des élèves à être admis dans ces cursus sélectifs et sensibiliser aux compétences transmises dans les instituts d'études politiques, notamment par des activités dédiées au développement de la culture générale. 

Découvrir, s'immerger, être accompagner pour réussir (16)

  • Tête de cordée : lycée Emile Roux (Confolens)
  • Encordés : 81 élèves des collèges Jean Michaud (Terre de Haute Charente), le Petit Mairat (Montemboeuf), Argentor (Champagne Mouton) et Louis Pasteur (Chasseneuil-Bonnieure), et des lycées Émile Roux (Confolens), Pierre-André Chabanne (Chasseneuil-Bonnieure) et Louise Michel (Ruffec)

La cordée vise à favoriser une orientation choisie par le renforcement de la liaison entre les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur. Il s'agit d'ouvrir les élèves au monde socio-économique (rencontre avec des chefs d'entreprise), de leur proposer des actions culturelles, de leur proposer des immersions dans les formations (secondaires et supérieures) proposées par les établissements de la cordée, d'offrir aux élèves parrainage et accompagnement par les étudiants.

Angoulême + (16)

  • Tête de cordée : IUT d'Angoulême 
  • Encordés : 90 élèves des collèges Michel Pallet (Angoulême), Marguerite de Valois (Angoulême), Romain Rolland (Soyaux) et Pierre Mendès France (Soyaux), et le lycée de Sillac (Angoulême)

La cordée offre aux collégiens de pouvoir discuter avec des élèves de lycée et avec des étudiants pour leur donner une motivation, une envie de se projeter dans le futur. Stages d'immersion dans différentes filières de l'IUT, avec une focale sur les mathématiques, la robotique, la programmation et la topographie. Les élèves bénéficient aussi de visites d'entreprises, et de visites de l'espace Mendès France de Poitiers.

Cordée Jean Monnet (16)

  • Tête de cordée : Lycée Jean Monnet (Cognac)
  • Encordés : 122 élèves des collèges Claude Boucher (Cognac), Jean Moulin (Barbezieux), Jean Lartaut (Jarnac) et Théodore Rancy (Chalais), et des lycées Jean Monnet (Cognac), Louis Delage (Cognac) et Élie Vinet (Barbezieux)

À partir de la découverte des formations d'enseignement supérieur et des besoins en compétences du secteur économique du territoire, cette cordée vise à développer l'ambition scolaire des élèves et les accompagner jusqu'à l'enseignement supérieur, à lutter contre le déterminisme scolaire et social particulièrement dans les zones prioritaires et rurales isolées, de favoriser la mobilité et l'ouverture internationale. Cela passe par l'organisation d'un séminaire rassemblant monde économique, anciens élèves et représentant des formations, des immersions dans les filières de formations proposées par les établissements de la cordée, un suivi individualisé de chaque élève, etc.

Cordée de Guez (16)

  • Tête de cordée : Lycée Guez de Balzac (Angoulême)
  • Encordés : 101 élèves des collèges Michelle Pallet (Angoulême), Romain Rolland (Soyaux), Marguerite de Valois (Angoulême) et L'Osme (Aigre), et des lycées angoumoisins Guez de Balzac, Marguerite de Valois, Charles Coulomb et Sillac.

Cette cordée fait le lien entre les élèves encordés et des étudiants en hypokhâgne, ces derniers proposant un soutien scolaire un système de tutorat. Elle propose également des séances d'Art oratoire aux lycéens.  

Contact

Pour toute question ou complément d'informations, écrivez à cordeesdelareussite@ac-poitiers.fr

    Recherchez par mot-clés