Service national universel (SNU)

Les inscriptions ouvrent à partir du 19 octobre 2022 ! Le SNU promotion 2023 s'adresse à tous les jeunes Français de 15 à 17 ans qui souhaitent s'investir dans une société de l'engagement, bâtie autour de la cohésion nationale.

S'inscrire au SNU, promotion 2022 

Vous avez entre 15 et 17 ans, vous souhaitez participer à la construction d'une société de l'engagement, bâtie autour de la cohésion nationale, le Service national universel (SNU) s'adresse alors à vous ! Les inscriptions ouvrent le 19 octobre 2022 !

Ce service comporte un séjour de cohésion de deux semaines puis une mission d'intérêt général de 84 heures minimum en dehors du temps scolaire. Vous pourrez poursuivre, si vous le souhaitez, par une période d'engagement de trois mois minimum visant à permettre à ceux qui le souhaitent de s’engager de façon plus pérenne et personnelle pour le bien commun. Cet engagement volontaire peut être réalisé entre 16 et 30 ans.

Quatre séjours de cohésion seront proposés en 2023 :

  • un premier séjour
    du 19 février au 3 mars pour la zone C
    du 9 au 21 avril pour la zone A
    du 16 au 28 avril pour la zone B
     
  • un deuxième séjour
    du 11 au 23 juin pour toutes les zones
     
  • un troisième séjour
    du 4 au 16 juillet pour toutes les zones

Informations et inscriptions sur le site du SNU

Aucune participation financière n’est demandée au volontaire et à sa famille

Foire aux questions

Le SNU est-il payant ?

La participation au SNU est gratuite ! Transport, alimentation, activités et tenue des volontaires : tous les frais inhérents au séjour de cohésion sont pris en charge par l’État.

Le Service national universel est-il obligatoire ?

Le séjour de cohésion (phase 1) et la mission d’intérêt général (phase 2) prévus dans le cadre du SNU ont vocation à devenir obligatoires pour l’ensemble d’une classe d’âge. Dans le cadre de la montée en puissance du SNU, ces deux premières phases s’effectuent sur la base du volontariat.

Quelles sont les modalités d’inscription pour les apprentis ?

Ils peuvent bien sûr participer au SNU, soit sur leur temps de congés, soit avec l’accord de leur employeur.

Le SNU est-il ouvert aux jeunes étrangers qui se trouvent sur le territoire français ?

Réalisé au titre des obligations liées au Service national, le SNU s’adresse aux jeunes de nationalité française.

Les jeunes portent-ils un uniforme ?

L’ensemble des volontaires porteront la même tenue dont le logo a été dessiné par les jeunes du lycée Le Corbusier à Tourcoing, dans le cadre d’un concours national lancé en 2019.

Le SNU est-il accessible aux jeunes en situation de handicap ?

L’accès des jeunes en situation de handicap au SNU est un droit. En 2021, 4 % des participants ont indiqué être en situation de handicap. Les modalités du séjour sont préparées et aménagées en fonction de leurs besoins. Une vigilance particulière est portée tout au long du séjour par le tuteur et l’équipe du centre sur les conditions et la qualité de la participation de chaque jeune en situation de handicap.

Quels sont les critères de sélection des volontaires ?

Il n’y a pas de sélection. Les cohortes doivent représenter la diversité des situations et des profils des jeunes à l’échelle du département. Elles assurent en particulier une représentation des volontaires selon leur situation (scolarisés, en emploi ou sans activité) et leur lieu de résidence (milieu rural, urbain et quartiers politique de la ville). Composées de filles et de garçons, elles comprennent une proportion de volontaires en situation de handicap. À partir de la capacité d’accueil des centres, une liste complémentaire est également établie afin d’inscrire des candidats supplémentaires en cas d’éventuels désistements.

Qui encadre les jeunes ?

Les encadrants sont des adultes ayant bénéficié d’une formation préalable SNU. Ils sont en charge de la supervision de la vie courante, de l’animation et des conseils de maisonnée. Le centre est dirigé par un directeur, un adjoint éducatif, un adjoint d’encadrement et des cadres de compagnie expérimentés. Les volontaires, regroupés en maisonnées, sont directement encadrés par des tuteurs de maisonnée.

Quelle mobilité pour le séjour ?

Comme l’an dernier, la mobilité des volontaires se fera principalement à l’échelle infra-régionale.

Quelles sont les différences entre SNU, Réserve civique et Service civique ?

Tous contribuent à la politique publique en faveur de l’engagement et le SNU embrasse dans sa phase 3, le Service civique et la Réserve civique. Le SNU a été préfiguré dans 13 départements en 2019, puis étendu à l’ensemble des départements français en 2021. Il se compose d’un séjour de cohésion qui s’adresse aux 15-17 ans et d’une mission d’intérêt général. Les jeunes sont encouragés à choisir de le poursuivre par une période d’engagement volontaire en rejoignant par exemple la Réserve civique ou en effectuant un Service civique.

Le Service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme. Indemnisé 580 euros net par mois, il peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées, etc.), sur une période de 6 à 12 mois, en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24 heures par semaine (service-civique.gouv.fr)

La Réserve civique est un dispositif de volontariat ouvert à tous les Français à partir de 16 ans dans le droit commun, 18 ans dans un contexte sanitaire grave. La Réserve s’adresse à tous ceux qui souhaitent s’engager bénévolement et occasionnellement dans une association, une structure publique, etc. 

Mise à jour : octobre 2022