Organisation de la DSDEN des Deux-Sèvres

DSDEN des Deux-Sèvres

Présentation du département, des missions de la DSDEN et de l’organisation de ses services.

Organisation de la DSDEN des Deux-Sèvres

Les Deux-Sèvres regroupent 9 circonscriptions chacune sous la responsabilité d’un inspecteur de l’éducation nationale et son équipe

Trouvez les coordonnées des écoles, collèges et lycées des Deux-Sèvres, et trouvez votre collège ou lycée de secteur.

Les Deux-Sèvres regroupent 7 réseaux Éclore qui ont vocation à faciliter l'engagement des acteurs dans le développement de leur pratique professionnelle

Présentation du DASEN et de ses missions

La Direction des services départementaux de l’Éducation nationale est un service déconcentré de l’État qui a pour mission de faire appliquer et d’adapter au niveau départemental les objectifs nationaux de politique éducative.

Les quatre départements de l’académie de Poitiers sont chacun piloté pas un Inspecteur d’académie-directeur académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) nommé par décret du Président de la République sur proposition du ministre de l’Éducation nationale. Dans le département des Deux-Sèvres, c’est Arnaud Leclerc qui exerce cette fonction.

Représentant du recteur dans le département, il dirige les services départementaux de l’éducation nationale des Deux-Sèvres, il est la première autorité hiérarchique des établissements publics et privés, des services et des personnels qui y sont affectés à l’exception de l’enseignement supérieur. Il est l’interlocuteur privilégié du Préfet de département et de la Présidente du Conseil départemental pour tout ce qui relève de l’éducation.

Il est assisté dans ses missions pédagogiques et administratives :

  • d’un secrétaire général qui assure l’organisation et la coordination des services,
  • d’une inspectrice de l’éducation nationale, adjointe au DASEN, chargée du premier degré,
  • d’un inspecteur de l’éducation nationale chargé de l’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves justifiant d’un handicap ;
  • d’une inspectrice de l’information et de l’orientation,
  • d’un inspecteur de l’enseignement technique,
  • de chargés de mission et de conseillers techniques qui le conseillent, chacun dans sa spécialité notamment dans les domaines de la santé scolaire, le service social, la politique de la Ville, l’éducation prioritaire, les actions culturelles et sportives, etc.).

Le directeur académique dispose d’un cabinet chargé notamment de l’agenda, de la communication, des relations avec la presse, des relations avec les représentants des personnels et les personnalités extérieures, des relations avec les associations de parents d’élèves, des relations avec les chefs d’établissement, des signalements des faits de violence.

Il exerce ses compétences dans le domaine administratif en dirigeant l’ensemble des services d’éducation de son département.

Il pilote également l’action pédagogique en entretenant d’étroites relations avec les responsables éducatifs (chefs d’établissement, inspecteurs de l’éducation nationale, etc.) qu’il informe, conseille, évalue et aide dans leurs initiatives. De plus, il assure la coordination de l’ensemble des actions éducatives, pédagogiques et culturelles.

C’est au niveau de l’enseignement du premier degré que ses compétences sont les plus étendues. Il répartit les emplois d’enseignants des écoles publiques et privées. Il gère les corps des instituteurs et des professeurs des écoles (affectations, promotions, évaluations, rémunérations, etc.).

En matière d’enseignement secondaire, ses compétences sont le plus souvent déléguées par le recteur (moyens pédagogiques, dotations horaires, des collèges publics et privés et lycées publics par exemple). Il contrôle la gestion administrative et financière des établissements et évalue leurs projets pédagogiques. Il répartit les crédits pédagogiques et d’équipement des écoles, collèges et lycées.

Il gère les actions sociales en faveur des personnels et a la responsabilité, assisté d’une inspectrice de l’information et de l’orientation, des actions d’information et d’orientation dans son département.

Sa compétence s’étend également à l’enseignement technique, aux activités péri et post scolaires, en lien avec le service départemental Jeunesse, Engagement et Sport (SDJES), aux sports scolaires USEP - UNSS, la formation continue, la promotion d’une politique sociale et de santé en faveur des élèves. Il émet un avis sur les projets de constructions scolaires et sur l’organisation des transports scolaires.

Enfin, il participe à la mise en œuvre des politiques publiques interministérielles dans les domaines de la prévention de la délinquance, des conduites à risque, de la prévention en matière de sécurité routière, de la lutte contre les exclusions, contre les violences faites aux femmes, contre tous types de discrimination et de harcèlement, et bien sûr aussi de la lutte contre le chômage en favorisant l’insertion professionnelle des jeunes.

Recherchez par mot-clés