Les cordées de la réussite dans l'académie de Poitiers

Les Cordées de la réussite sont un dispositif national qui vise à faire de l'accompagnement à l'orientation un réel levier d'égalité des chances.

Actualités des cordées de la réussite

Mettre à jour : janvier 2021

La première semaine des cordées de la réussite se déroule du 18 au 22 janvier 2021 dans toute la région académique Nouvelle-Aquitaine

Logo France relance

Les nouvelles "cordées de la réussite" visent à être, de l'accompagnement à l'orientation, un réel levier d'égalité des chances.
Grâce au Plan de relance, le nombre d'élèves accompagnés sera plus que doublé pour atteindre un total de 200.000 élèves sur tout le territoire dès l'année scolaire 2020/2021.

Les nouvelles cordées de la réussite bénéficient d'une dotation de 10 M€ dans le cadre du Plan France relance du Gouvernement afin d'accompagner la montée en charge du dispositif.

Un dispositif national d'égalité des chances

Le but des Cordées de la réussite est de lutter contre l'autocensure des élèves par un accompagnement continu dès la classe de 4e, jusqu'au baccalauréat et au-delà.

Un établissement encordé et des établissements têtes de cordée mettent en place des actions pour  donner à chaque élève les moyens de sa réussite dans l'élaboration de son projet d'orientation, quel que soit le parcours envisagé, poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou insertion professionnelle.Une "Cordée de la réussite" repose sur le partenariat entre :

  • une "tête de cordée" qui peut être un établissement d'enseignement supérieur : grandes écoles, universités ou des lycées comportant une  CPGE   ou une STS (Section de Technicien Supérieur)
  • et des établissements dits "encordés" : collèges et lycées de la voie générale, technologique ou professionnelle qui relèvent plus particulièrement des réseaux d'éducation prioritaire, des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou de zones rurales éloignées des métropoles.

Ce partenariat se traduit par un ensemble d'actions d'accompagnement mises en œuvre dans le collège ou le lycée "encordé" en faveur des élèves volontaires. Il ne se résume pas à une seule mise en relation entre un élève et un étudiant mais se concrétise par un programme d'accompagnement global conçu conjointement entre la tête de cordée et les établissements "encordés", avec le soutien des autorités académiques. Les modes d'accompagnement proposés aident l'élève à construire son propre parcours de réussite du collège au lycée et du lycée vers la poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou vers l'insertion professionnelle.

Le suivi des élèves concernés repose sur des actions individuelles de tutorat et d'ouverture culturelle (visites de musées ou d'institutions publiques, conférences, etc.). Pour que les cordées de la réussite soient un véritable soutien à l'orientation choisie, il s'agit de donner aux élèves l'expérience de la mobilité par la découverte de lieux et de secteurs professionnels différents de leur environnement familier ou, le cas échéant, par le recours à l'offre des internats du XXIe siècle. Des actions liées à la découverte des métiers veilleront à faire évoluer la représentation de telle filière ou profession chez les élèves et en particulier à lutter contre les stéréotypes de genre.

À la rentrée 2020, "cordées de la réussite" et "parcours d'excellence" fusionnent en un seul dispositif sous l'appellation de "cordées de la réussite". 

Les cordées de la réussite dans l'académie de Poitiers

Dans l'académie de Poitiers, 26 cordées concernent, en 2021-2022, 44 collèges et 96 Lycées.

Du collège à Sciences Po Bordeaux (16)

  • Tête de cordée : Sciences Po Bordeaux (33)
  • Encordés : 104 élèves des collèges Claudie Haigneré (Rouillac), Noël-Noël (Confolens) et Théodore Rancy (Chalais), et des lycées Charles Coulomb (Angoulême), Émile Roux (Confolens) et Élie Vinet (Barbezieux)

Ce programme, co-construit avec le Conseil départemental de la Charente ainsi que le rectorat de Poitiers, a pour objectif de permettre à des collégiens et lycées lauréats situés en zone rurale et zone rurale isolée de bénéficier d’un dispositif destiné à favoriser l’égalité des chances d’accès aux grandes écoles.

Littérature et Patrimoine (16)

  • Tête de cordée : Lycée Guez de Balzac
  • Encordés : 88 élèves des collèges, Alfred Renolleau (Aigre), l'Osme (Montbron), Marguerite de Valois (Angoulême), Michèle Pallet (Angoulême), Romain Roland (Soyaux) et du lycée Guez de Balzac.

3 grands objectifs pour cette année :
- Favoriser l’ambition scolaire des collégiens tutorés et la mobilité
- Développer la sociabilité
- Permettre des échanges entre collégiens, lycéens, étudiants

Ouest Charente (16)

  • Tête de cordée : Lycée Jean Monnet Cognac
  • Encordés : 120 élèves des collèges, Jean Moulin(Barbezieux), Jean Lartaut (Jarnac), Font-Belle (Segonzac), Beauregard (Burie), André Malraux (Baignes), Antoine Delafont (Montmoreau), Claude Boucher (Cognac), Elisée Mousnier (Cognac), Théodore Rancy (Chalais) et les lycées Jean Monnet (Cognac), Louis Delage (Cognac), Elie Vinet (Cognac)

Les objectifs de cette année :
A partir de la découverte des formations d'enseignement supérieur et des besoins en compétences du secteur économique de notre territoire :
- Développer une ambition scolaire de nos élèves et les accompagner jusqu'à l'enseignement supérieur
- Lutter contre le déterminisme scolaire et social d'une partie de nos jeunes particulièrement dans les zones prioritaires et rurales isolées
- Favoriser la mobilité et l'ouverture internationale.

Découvrir, s’immerger, être accompagné pour réussir (16)

  • Tête de cordée : Lycée Emile Roux Confolens
  • Encordés : 173 élèves des collèges, Jean Michaud (Terre de Haute Charente), Le Petit Mairat (Montembœuf), Argentor (Champagne Mouton), Louis Pasteur (Chasseneuil/Bonnieure), La Quintine (Chabanais) et les lycées P.A Chabanne (Chasseneuil/Bonnieure), Louise Michel (Ruffec), Emile Roux (Confolens).

Les objectifs de cette année :
- Favoriser une orientation choisie par le renforcement de la liaison entre les collèges et les lycées.
- Ouvrir vers le supérieur par la découverte des formations du supérieur du territoire pour proposer dans l'avenir des partenariats extérieurs au territoire.
- Favoriser la mise en relations des collégiens avec les lycéens et les étudiants.

Angoulême + (16)

  • Tête de cordée : Institut Universitaire de Technologie d’Angoulême
  • Encordés : 170 élèves des collèges, Michelle Pallet Grande Garenne (Angoulême), Romain Rolland (Soyaux), Marguerite de Vallois (Angoulême), Val de Charente (Ruffec).

Les projets de cette année :
- Projet 1 : Découverte métiers, secteurs, de formation, acquisition de codes socio-culturels.    
- Projet 2 : Découverte initiation à la robotique / à l'informatique embarquée                              
- Projet 3 : Ateliers de mathématiques                                                                                                  
- Projet 4 : visite de l'IUT découvrir l'enseignement supérieur et donner envie de poursuivre ses études dans le supérieur.  
- Projet 5 : Découverte des métiers liés aux métiers de l'internet et du multimédia.  Les collégiens seront accompagnés par des étudiants dans chacun des projets.     

Réussir en Aéronautique, pourquoi pas moi ? (17)

  • Tête de cordée : Lycée Marcel Dassault Rochefort
  • Encordés : 58 élèves des collèges, Pierre Lotti (Rochefort), Lafayette (Rochefort), Marcel Pagnol (Tonnay Boutonne), et le lycée Marcel Dassault de Rochefort.

Les objectifs de cette année :
- Visite du lycée par les collégien(ne)s. Découverte des formations STI2D, spécialité SI, spécialité NSI et des métiers industriels du secteur aéronautique (structure, usinage, plasturgie, composites).
- Test des avions dans les souffleries sous la tutelle des lycéens.
- Visite de l’IUT de Poitiers, (départements, GEII, GMP, GTE, R et T, Chimie.) nuitée au CROUS, Visite de l’ENSMA, Visite de la plateforme de test Prométée 1 et 2.
- Concours des métiers de l’aéronautique-Nouvelle Aquitaine
- Visite du Centre National d’Etudes Spatial (CNES) Paris

Tous Capables (17)

  • Tête de cordée : Lycée Léonce Vieljeux La Rochelle       
  • Encordés : 147 élèves des collèges, Pierre-Mendès France (quartier de Mireuil La Rochelle), Fabre d’Eglantine (La Rochelle), Albert Camus (Quartier de Villeneuve-les-Salines La Rochelle), Jean Monnet (Courçon), Maurice Calmel (Marans), et les lycées Léonce Vieljeux (La Rochelle), Jean Dautet (La rochelle), René Josuin Valin (La Rochelle), Antoine de St Exupéry (Quartier Port-neuf La Rochelle), Pierre Doriole.        

Les objectifs de cette année : motiver les élèves entre pairs, ouvrir tous les horizons possibles pour leur redonner envie de réussir, envie d’apprendre, envie d’avancer.

Solidaires pour réussir (17)

  • Tête de cordée : Lycée Merleau-Ponty Rochefort
  • Encordés : 70 élèves des collèges, Grimaux (Rochefort), Lafayette (Rochefort), Pierre Loti (Rochefort), Jean Monnet (Saint-Agnant), Irène et Frédéric Joliot-Curie (Tonnay-Charente), et le Lycée Merleau-Ponty de Rochefort.

Les objectifs de cette année :
- Lutter contre l’autocensure : développement de la confiance en soi, développement de la mobilité intellectuelle et géographique, lutte contre les stéréotypes (de genre, sur les filières...).
- Développer les compétences à s’orienter
- Connaissance des lieux et filières de formation
- Faciliter le passage vers le lycée et vers l’enseignement supérieur dans une perspective de réussite et d’ambition scolaire

De l’ambition au service de l’éloquence (17)

  • Tête de cordée : Lycée Doriole La Rochelle
  • Encordés : 126 élèves des collèges, Fabre d’églantine (La Rochelle), Mendès-France (La Rochelle), Jean Monnet (Courçon), Maurice Calmel (Marans) et le lycée Doriole.

Les activités prévues :
- Rencontre et tutorats, jeux coopératifs, atelier philo et productions artistiques entre les élèves des 4 collèges et lycéens de Doriole.
- Activité d’écriture poésie slam (intervenant Eniah poésie) dans les 4 collèges et rencontre au lycée pour présentation orale, collective. Les productions seront présentées aux journées portes ouvertes du lycée le 12 mars.
- Reprise des activités culturelles et de découvertes professionnelles proposées en 2020-2021 qui n’ont pas pu avoir lieu (visite d’entreprise, spectacle culturel...)

Et Pourquoi pas Moi ? (17)

  • Tête de cordée : Lycée Jean Hyppolite Jonzac
  • Encordés : 70 élèves des collèges, Arlette Guirado (Archiac), Léopold Dussaigne (Jonzac), Maurice Chastang (Saint-Genis de Saintonge), Samuel Dumenieu (Montendre), La fontaine (Montlieu la garde), Didier Daurat (Mirambeau), De la tour (Monguyon), Bernard Roussillon (Saint-Aigullin) et le lycée Jean Hyppolite.

Les objectifs de cette année :
- Engager tous les élèves du dispositif dans un parcours ambitieux, en levant les obstacles dus à l’autocensure et à la méconnaissance des systèmes et des codes
- Rendre accessible et intéressante aux élèves comme à leur famille une culture méconnue, susciter de nouvelles curiosités pour ouvrir de nouveaux horizons partagés par tous
- Créer des situations de communication en direction de publics différents : pairs, partenaires culturels, universitaires, entreprises, acteurs sociaux…

Cap Sciences (17)

  • Tête de cordée : La Rochelle Université
  • Encordés : 36 élèves des collèges de l’Ouche des Carmes (Aulnay), Les vieilles vignes (Cozes), Fontbruant (Saint Porchaire) et les lycées, Louis Audouin Dubreuil (Saint-Jean d’Angély), Cordouan (Royan), Bellevue (Saintes).

Les objectifs de cette année :
- Offrir à chaque élève, quelles que soient ses origines sociales et territoriales, des opportunités de construire son projet de formation et/ou professionnel en l’aidant à se projeter grâce aux échanges entre pairs, à la découverte du fonctionnement des établissements et des formations notamment scientifiques.  
- Susciter l’appétence pour les filières et les métiers scientifiques et dépasser si besoin les préjugés qui y sont attachés
- Permettre aux élèves de développer des compétences transversales en communication (orale et écrite) et apprendre à travailler en équipe.

Reporters Métiers (17)

  • Tête de cordée : La Rochelle Université
  • Encordés : 20 élèves du collège Françoise Dolto (La Jarrie) et du lycée Léonce Vieljeux.

Les objectifs de cette année :
Offrir à chaque élève, quelles que soient ses origines sociales et territoriales, les mêmes chances de construire son projet personnel et professionnel en les sensibilisant notamment à l’évolution des métiers, des secteurs d’activité et des formations qui y mènent. Une attention particulière sera portée aux métiers genrés afin de déconstruire les idées reçues.

Ecole de Gendarmerie Rochefort (17)

  • Tête de cordée : Ecole de gendarmerie nationale de Rochefort
  • Encordés : 56 élèves des collèges, Raymond Bouyer (Saint-hilaire de Villefranche), Fontbruand (Saint Porchaire), Marcel Pagnol (Tonnay Boutonne), R. Cellerier         (Saint Savinien) et les lycées Jean Hyppolite (Jonzac), La mer et le littoral (Bourcefranc), Cité scolaire du Pays D’Aunis (Surgères), Blaise Pascal (Saint Jean d’Angély).

Les objectifs de cette année :
- Présenter les métiers de la gendarmerie nationale
- Découvrir des métiers par le biais de stage
- Mener des actions de prévention
- Préparer aux concours de la gendarmerie

Oser les parcours en sciences et technologies (17)

  • Tête de cordée : Lycée polyvalent Emile Combes
  • Encordés : 134 élèves des collèges, Jules Ferry (Gemozac), Arlette Guirado (Archiac), Bernard Roussillon (Saint-Agulin), De la Tour (Montguyon), Didier Daurat (Mirambeau), La Fontaine (Montlieu la garde), Samuel Dumenieu (Montendre), Maurice Chastang (St Genis de Saintonge), Léopold Dussaigne (Jonzac), Emile Combes (Pons) et le lycée Emile Combes à Pons.

Le descriptif du projet et les activités prévues cette année :
Il s’agit, dès le collège, de faire découvrir, grandir et vivre l’appétence scientifique et technologique par le biais d’une continuité des parcours mais aussi d’actions et de projets commun inter-cycles et inter-établissements. Il est prévu d’intégrer les collégiens au concours « espace urbain », impulsé par le club techno du lycée de Pons, de sous-traiter la production pour les collèges désirant participer au concours national Renault / Dassault Systèmes « course en cours » dans le cadre de l’option SI /CIT et de participer à l’animation « Le camion Puxi ». Les efforts amorcés visent également à lutter contre les stéréotypes de genres en mettant en lumière des parcours de réussite grâce à des partenariats telles que l’association « elles bougent » ou l’association « De la Charente Maritime aux grandes écoles »

Nourrir l’Ambition des élèves (17)

  • Tête de cordée : Lycée Louis Audouin-Dubreuil
  • Encordés : 105 élèves des collèges, L’Ouche de Carme (Aulnay), la trézence (Loulay), Marc Jeanjean (Matha), Raymond Bouyer (Saint Hialire de Villefranche), Hélène de Fonsèque (Surgères), Geoges Texier (Saint-Jean d’Angély), et les lycées Blaise Pascal (Saint-Jean d’Angély), Pays d’Aunis (Surgères), et le lycée Louis Audouin Dubreuil de Saint-Jean d’angély.

Les objectifs de cette année :
- Développer l’ambition scolaire
- Favoriser la parité vers différentes filières
- Développer la prise de parole publique
- Améliorer les liaisons collèges et lycées
- Sensibiliser tous les enseignants au « Parcours Avenir »

Centre Deux-Sèvres (79)

  • Têtes de cordée : Lycée Ernest Pérochon (Parthenay) et Lycée du Haut-Val-de-Sèvres (Saint-Maixent)
  • Encordés : 73 élèves des collèges, Voltaire (Airvault), Roger Thalbault (Mazières-en-Gâtine), Maurice Fombeurre (Ménigoute), Le Marchioux (Parthenay), Pierre Mendès-France (Parthenay), Louis Merle (Secondigny), Jean de la Fontaine (Thénezay), Jean Viar (La Crèche), l’Orangerie (La Mote-Saint-Héray), Denfert Rochereau (Saint-Maixent-l’Ecole) et les lycées les Grippeaux (Parthenay), Ernest Pérochon (Parthenay) et Haut-Val-De-Sèvre à Saint-Maixent l’école.

Les objectifs de cette année :
- Susciter l’ambition scolaire dès la 4ème et jusqu’à l’enseignement supérieur en créant un continuum d’accompagnement autour du projet d’orientation
 - Lutter contre l’autocensure et contre les difficultés liées à la ruralité, pouvant constituer des obstacles à une poursuite dans l’enseignement supérieur
 - Ouvrir le champ des possibles auprès des élèves et des familles en les amenant à construire un parcours scolaire ambitieux et en développant chez eux un sentiment de légitimité à accéder au supérieur et en envisageant la mobilité géographique comme levier dans le parcours de l’élève
- Créer de la motivation

Faire des études supérieures, c’est possible dans le Nord Deux-Sèvres aussi ! (79)

  • Tête de cordée : Lycée Polyvalent Saint-Joseph
  • Encordés : 83 élèves des collèges, Notre-Dame (Bressuire), Charles-Péguy (Moncoutant), Saint-Joseph (Argentonnay), Sainte-Anne (Mauléon), François d’Assise (Cerizay), Saint-Joseph (Secondigny), Abbé-Pierre (Nueil les Aubiers) et les lycées Saint-Joseph et le Campus Saint-Joseph.

Les objectifs de cette année :
- Lutter contre l’autocensure des élèves, susciter l’ambition chez les élèves fragiles, améliorer l’information sur la poursuite d’études et ses différentes voies, la connaissance des métiers, notamment ceux du Lycée Professionnel et du post-bac Saint-Joseph de Bressuire.
- Renforcer et formaliser le lien entre les élèves des collèges et le lycée dans la zone rurale du Nord Deux-Sèvres (ZRR).

Une cordée à Jean Moulin : Thouars pour la réussite et l’excellence (79)

  • Tête de cordée : Cité scolaire Jean Moulin
  • Encordés : 460 élèves des collèges, le Marchioux (Parthenay), Jacques Prévert (Moncoutant), Jean Rostand (Thouars), Marie de la Tour d’Auvergne (Thouars), Voltaire (Thouars), François Villon (Saint Varent), Blaise Pascal (Argentonnay), Molière (Bouillé Loretz), et le lycée Professionnel et le lycée général et technologique de Thouars.

Les objectifs de cette année :
- Favoriser l'ouverture culturelle des élèves du réseau éclore
- Mieux faire connaître les formations et filières du lycée du secteur
- Améliorer la réussite des lycéens de la cité scolaire dans l'enseignement supérieur

Ambition scientifique (79)

  • Tête de cordée : Lycée général et technologique Maurice Genevoix
  • Encordés : 575 élèves des collèges, Supervielle (Bressuire), Georges Clémenceau (Cerizay), Raymond Migaud (L’Absie), Jacques Prévert (Moncoutant), Blaise Pascal (Argentonnay) et les lycées des Sicaudières à Bressuire et Maurice Genevoix de Bressuire.

Les objectifs de cette année :
- Sensibiliser les élèves du cycle 4 des collèges REP et politique de la ville à la culture scientifique.
- Motiver les élèves par une découverte des enseignements, des formations et des lieux de formation afin de lever les appréhensions et limiter l’autocensure.
- Valoriser les formations présentes sur le territoire dans le domaine en prenant en compte tous les partenaires locaux y compris dans les formations proposées par l’agriculture et les CFA et au sein des entreprises locales.
- Ouvrir l’horizon des élèves en rencontrant des scientifiques par le biais notamment de l’espace Mendes France de Poitiers.

Une chance de réussite (79)

  • Tête de cordée : Lycée de la Venise Verte Niort
  • Encordés : 428 élèves des collèges Jean Zay (Niort), Pierre et Marie Curie (Niort), René Caillé (Mauzé sur le Mignon), et différents lycées de l’Académie de Poitiers et le lycée Professionnel Marcel Pagnol de Limoges.

Les objectifs de cette année :
- Lutter contre la reproduction d'inégalités sociales à l'école
- Lutter contre les phénomènes d'auto censure des jeunes issus des quartiers
- Contrecarrer l'inhibition de l'ambition scolaire après le bac
- Promouvoir l'ambition scolaire des élèves issus de milieux modestes
- Permettre à chacun d'atteindre sa propre excellence
- Réduire la "distillation sociale" opérée dans les collèges
- Préparer cette jeunesse aux défis d'un monde multipolaire et concurrentiel
- Aider les plus démunis à déchiffrer l'opacité des signes contemporains
- Travailler sur la représentation de la voie technologique, professionnelle : voie d'excellence
- Nourrir la CPGE et plus largement la région des talents issus des territoires urbains
- Travailler sur les représentations et les préjugés qui découragent les moins informés sur les CPGE
- Travailler sur les conditions de réussite en CPGE : les compétences, l'engagement personnel, l'effort, le mérite

Les Études Sup… C’est aussi pour moi (86)

  • Tête de cordée : IUT Poitiers-Châtellerault-Niort
  • Encordés : 187 élèves des collèges, Georges Sand (Châtellerault), Maurice Bedel (St Gervais les 3 Clochers), Jules Verne (Buxerolles), Jean Zay (Niort), G. Clémenceau (Cerizay), Jean Rostand (Thouars), François Albert (Celles sur Belle), Emile Zola (Prahecq), Léo Desaivres (Champdeniers) et les lycées Aliènor d’Aquitaine (Poitiers), Edouard Branly (Châtellerault), Paul Guérin (Niort).

Les objectifs de cette année :
- « Une orientation pourquoi faire » : découverte d’établissements de formation, d’entreprises et de métiers dans l’entreprise.
- « Pourquoi pas moi » : encourager les jeunes issus de milieux modestes à poursuivre des études supérieures ;
- « Formations supérieures, à quoi ça sert » : augmenter l’attractivité de l’enseignement supérieur en participant à des projets menés à l’IUT.

Objectif :  Enseignement Supérieur (86)

  • Tête de cordée : Lycée Nelson Mandela Poitiers
  • Encordés : les élèves des collèges Henri 4 (Poitiers), G. David (Mirebeau) et les lycées Victor Hugo (Poitiers), et le lycée Nelson Mandela.

Les objectifs de cette année :
- Faciliter l'accès à l'enseignement supérieur aux jeunes issus de milieu modeste qui peuvent voir leur ambition scolaire bridée en raison de leur origine sociale ou territoriale
- Présenter les baccalauréats technologiques méconnus (STI2D - STL) et leurs poursuites d'études

Cordée Terroir et Gastronomie (86)

  • Tête de cordée : Lycée Kyoto Poitiers
  • Encordés : 52 élèves des collèges, Jules Verne (Buxerolles), Jean Moulin (Poitiers), Georges David (Mirebeau), Henri 4 (Poitiers), et les lycées Marc Godrie (Loudun), Les Terres Rouges (Civray), Les Grippeaux (Parthenay), les lycées Agricoles de Thuré, Montmorillon et Venours et le lycée Kyoto de Poitiers.

Les objectifs de cette année :
- Permettre à l’élève de découvrir le monde économique et professionnel pour éclairer ses choix d’orientation.
- Développer chez l’élève le sens de l’engagement et de l’initiative, l’initier au processus créatif.
- Permettre à l’élève d’élaborer son projet d’orientation scolaire et professionnelle

Cordée Collège France Bloch Sérazin / ENSI (86)

  • Tête de cordée : Collège France Bloch Sérazin de Poitiers
  • Encordés : 290 élèves du collège France Bloch Sérazin de Poitiers.

Les objectifs de cette cordée : 3 axes de travail
- Immersion scientifique des collégiens
- Tutorat des étudiants
- Travail sur le développement durable

École Centre Ouest d’Avocats (86)

  • Tête de cordée : Collège Ronsard Poitiers
  • Encordés : 90 élèves des collèges, Georges Sand (Châtellerault), Jules verne (Buxerolles), Jean Macé (Châtellerault) et Ronsard (Poitiers).

Les objectifs de cette cordée :
- Développer l’art oratoire, la posture, la confiance en soi et la capacité à convaincre.  
- Confronter les points de vues, travailler sur des sujets de société.
- Travailler l’ambition scolaire au contact des élèves avocats.
- Préparer les oraux du DNB et du Bac.

Horizons Humanités à l’Université de Poitiers (86)

  • Tête de cordée : Lycée Jean Moulin Montmorillon
  • Encordés : 73 élèves du collège Jean Moulin de Montmorillon et du Lycée Jean Moulin de Montmorillon.

Les objectifs de cette année : 3 axes
- Axe 1 : Découverte de plusieurs filières SHS de l’université de Poitiers pour favoriser une orientation éclairée et encourager l’ambition scolaire
- Axe 2 : Approche de la dimension citoyenne et culturelle de la vie universitaire
- Axe 3 : Découverte de certaines compétences utiles à la réussite étudiante, notamment la prise de parole en public et la pratique de l’oral en général.

Contact

Pour toute question ou complément d'informations, écrivez à cordeesdelareussite@ac-poitiers.fr

    Recherchez par mot-clés