Élève à haut potentiel

Barre de partage
INTERLOCUTEUR

François La Fontaine, correspondant académique
Inspecteur d'académie - Inspecteur pédagogique régional (IA-IPR)

Texte de référence

BO n°38 du 25 octobre 2007

Scolarisation des élèves à haut potentiel

Qu'est-ce qu'un élève à haut potentiel ?

Les élèves à haut potentiels représentent 2 à 3 % de la population scolaire, tous milieux confondus ; contrairement aux idées reçues, un élève brillant n'est pas forcément un enfant précoce et un enfant précoce n'est pas forcément un élève brillant. L'élève à haut potentiel peut présenter un mode de fonctionnement psycho-cognitif et / ou émotionnel différent qui rend parfois son adaptation scolaire difficile dans le cadre d'une pédagogie classique. Certains enfants à haut potentiel peuvent alors être en situation d'échec scolaire ou de souffrance psychique dans leur rapport à la scolarité. Le repérage devient donc une obligation pour améliorer le vécu scolaire et la réussite des élèves concernés.
Ce repérage nécessite la mobilisation de la communauté éducative (institution et famille) dans une perspective de coopération autour de l'élève. Le GAEHP peut être un partenaire de cette coopération si nécessaire.

 

Comment repérer un élève à haut potentiel ?

Les signes qui conduisent à s'interroger sur le profil de l'enfant

  • il existe un décalage entre développement intellectuel et développement social, affectif ou psychomoteur
  • l'enfant est maladroit ou gauche
  • l'enfant a des difficultés à écrire : on a pu diagnostiquer chez lui dyslexie, dyscalculie, dyspraxie, dysorthographie, instabilité motrice
  • l'enfant manque d'application, de méthode
  • l'enfant réussit mieux à l'oral qu'à l'écrit
  • l'enfant est incapable d'expliquer son raisonnement, ses procédures, ses résultats sont très irréguliers : parfois excellents et remarquables, parfois très décevants
  • l'enfant est très attentif et concentré sur certains thèmes et ne s'intéresse pas du tout à d'autres
  • l'enfant fait souvent des digressions, des hors-sujets
  • l'enfant émet des réponses concises et pertinentes, de manière intuitive
  • l'enfant réussit des tâches complexes et échoue sur des exercices simples
  • l'enfant a des difficultés relationnelles avec les élèves de sa classe d'âge, il a peu ou pas d'amis et préfère les relations avec les adultes
  • l'enfant fait des remarques déconcertantes, pose des questions surprenantes, en décalage avec celles que posent habituellement les élèves de son âge
  • l'élève est anxieux, ne supporte pas l'injustice
  • l'élève a un sens critique développé, ne supporte pas les erreurs (y compris celles de l'adulte/de l'enseignant)

Où et à qui s'adresser ?

Pour les familles

Les interlocuteurs privilégiés des familles sont les personnels de l'établissement dans lequel l'élève est scolarisé : les professeurs, les directeurs d'école, les chefs d'établissement. Les décisions relatives à la scolarité des enfants sont prises, en concertation, après une étude des dossiers au niveau de l'établissement. Il est également possible de contacter le référent académique et les membres du groupe académique EHP.

Pour les équipes enseignantes

Les équipes enseignantes dans le cadre du protocole académique EHP pourront se rapprocher du groupe académique EHP sous couvert de leur autorité hiérarchique directe.

Pour les personnels de l'éducation nationale, des actions de formation inter-catégorielles sont régulièrement organisées dans l'académie sur les thématiques suivantes :

  • repérage des EHP
  • difficultés rencontrées par les EHP
  • besoins spécifiques des EHP

Pour toute demande ou question relative à la scolarité des élèves à haut potentiels, pour toute demande de formation (initiale ou continue), contacter le réseau GAEHP.

Quels sont les aides possibles ?

En fonction du regard croisé posé par des spécialistes, différentes aides, complémentaires, peuvent être proposées : le plus important est de reconnaître l'élève à haut potentiel dans sa différence.

Cela permettra, d'une part, de faciliter son intégration dans le groupe classe et d'autre part, de mettre en œuvre les leviers et dispositifs pédagogiques qui existent pour mettre en place un accompagnement personnalisé (contenus, rythmes, méthodes). Selon le niveau de scolarisation, on pourra :

  • s'appuyer sur le travail par cycle, par groupe de travail ou par compétence
  • mettre en place un projet personnalisé de réussite éducative (PPRE)
Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

ACCÉDER AUX PAGES DES DSDEN DE L'ACADÉMIE

Carte des établissements de France



DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité