Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS)

Barre de partage

Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS)

La MLDS accompagne et propose des solutions aux jeunes de 16 à 18 ans en rupture dans leur parcours de formation. Elle contribue à la sécurisation des parcours, accompagne les transitions, favorise l'accès à une formation qualifiante.

Ses missions

Elle intervient dans ses activités de conseil, d'expertise et d'ingénierie de formation :

  • dans les réseaux (Formation-Qualification-Emploi) (Foquale) ;
  • dans les établissements scolaires, notamment au sein des groupes de prévention au décrochage scolaire (GPDS ) et auprès des équipes pédagogiques et éducatives pour aide à la construction des parcours ;
  • dans les "Pôles d'accompagnement à la persévérance scolaire" (PAPS) ;
  • dans l'évaluation des besoins de formation et d'accompagnement des jeunes vers les organismes les mieux adaptés.
  • Pour favoriser leur retour en formation qualifiante, elle propose, au sein des 18 pôles de l'académie, des actions :
  • d'information et de sensibilisation ;
  • de remobilisation et de remise à niveau afin de consolider les compétences définies dans le socle commun de connaissances et compétences et de culture ;
  • d'élaboration du projet personnel et professionnel ;
  • d'aide à la re-préparation aux examens.

Jeunes pris en charge et accompagnés par la MLDS

Ils sont âgés de plus de 16 ans, sortis sans diplôme du système éducatif depuis moins d'un an, en rupture scolaire, sans qualification, sans solution de formation, sans affectation, ayant échoué à un examen, y compris les Élèves Allophones Nouvellement Arrivés (EANA), antérieurement scolarisés avec les pré-requis pour entrer dans le pôle (pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, sans solution, ayant achevé leur classe de troisième, une entrée en PAPS est possible sur dérogation de l'IA-Dasen).

Pour assurer ce travail sur tout le territoire, sous la responsabilité de la cheffe du service académique d'information, d'insertion et d'orientation (CSAIIO),  l'académie mobilise 25 personnes : 1 coordonnatrice académique qui pilote et anime un réseau de 4 coordonnateurs départementaux et 20 professeurs-coordonnateurs.
 

Bilan des actions 2016-2017 dans les pôles de la MLDS

1 145 jeunes accompagnés dans les quatre départements ; et suivis individuellement ou au sein de modules, parfois de façon ponctuelle ou dans la durée.

 

Actions engagées :

  • Information et sensibilisation : 704 jeunes

Au sein des réseaux Foquale, des GPDS, sur des mesures d’accompagnement « places libres » et sur le module d’accompagnement et de validation du projet de formation en Charente.

  • Remobilisation et remise à niveau : 413 jeunes

Ces actions menées dans les 18 PAPS de l’académie permettent d’accueillir, de remobiliser les jeunes et de les accompagner dans leur projet professionnel et vers l’accès à une formation qualifiante.

Elles prennent la forme d’une inscription dans le PAPS, avec des modalités d’entrées et de sorties permanentes, en temps plein, ou bien en parcours modulaire, dont le parcours aménagé de formation initiale (PAFI).

Ces PAFI sont destinés à des jeunes volontaires scolarisés dans un établissement du second degré, âgés de 15 ans minimum. De durée variable, ils permettent aux jeunes, en voie de décrochage et qui restent sous statut scolaire, de sortir temporairement de leur milieu scolaire ou de leur établissement et de suivre des activités différentes de type service civique, parcours citoyen, clauses sociales de formation, stages de découverte en entreprises.

  • Repréparation à l’examen : 28 jeunes

Inscrits dans la structure de retour à l’école, le microlycée du Haut Val de Sèvre de St-Maixent-l’École (11 en classe de première pour les épreuves anticipées de français et 17 en classe de terminale).

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

ACCÉDER AUX PAGES DES DSDEN DE L'ACADÉMIE

Carte des établissements de France



DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité